Article 32 : Lecteurs biométriques : exemples d'applications et utilisation

Un lecteur biométrique est un appareil de haute technologie contenant une micro-puce capable de lire et comparer les données biologiques d’un individu, les empreintes digitales, l’iris, le réseau veineux ou encore la morphologie de la main … La biométrie permet d’authentifier sans l’ombre d’un doute les usagers.

Depuis plusieurs années, Idemia, le n°1 mondial de l’identité augmentée, s’attèle à rendre le monde plus sécurisé. Petit tour d’horizon des domaines d’application de cette science qui est plus vaste que vous ne le pensez…

Rendre les aéroports plus sûrs

Rien qu’à l’aéroport Charles de Gaulle, plus de 100 000 personnes travaillent d’arrache-pied, de jour comme de nuit. Parmi elles, 86 000 doivent accéder à des zones renfermant des données délicates ou des éléments sensibles. En parallèle, l’aéroport doit s’assurer que les 208 000 passagers quotidiens soient en sécurité, orientés et facilement identifiables.

Le recours à un lecteur biométrique permet de limiter l’accès aux zones et de réguler aisément le flux de particuliers. De même, c’est cette technologie qui permet d’éviter qu’un tiers n’embarque avec le passeport d’autrui.

Éviter le vol d’identité

En 2021, l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) a annoncé la mise en ligne d’une CNI-e. À la différence de la version traditionnelle, cette pièce d’identification renferme des données biométriques.

Pour l’usager, cela a deux avantages majeurs. D’une part, cette technologie limite les usurpations d’identité puisque la photo n’est plus le seul élément requis pour passer les contrôles. D’autre part, cela permet de passer moins de temps aux postes d’identification des services publics et parapublics.

Préserver le secret industriel

Le savoir-faire d’une compagnie est ce qui la rend unique. Forcément, il est nécessaire de limiter l’accès aux données sensibles pour assurer la pérennité de la firme. C’est là que la biométrie entre en jeu.

Au-travers d’un lecteur d’empreintes sans contact ou d’un logiciel de reconnaissance faciale, il est facile de restreindre l’accès à une zone. Et à la différence d’un simple lecteur de cartes, un lecteur biométrique donne la garantie que c’est bien la personne autorisée qui accède à l’endroit.

Si vous avez besoin de sécuriser votre environnement, contactez-nous.

Article 31 : IDEMIA participe au programme d’identité numérique national

Après avoir déployé plus de 135 programmes d’identification dans le monde, IDEMIA s’est vu confier une nouvelle mission : concevoir une application pour smartphones permettant aux français de prouver qui ils sont.

Pour l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), automatiser ce procédé devient une urgence gouvernementale. Alors que les opérations se digitalisent progressivement, il est nécessaire de pouvoir vérifier avec certitude les profils des visiteurs. Pour ce faire, l’entité étatique a mis sur pied le Service de garantie de l’identité numérique (SGIN).

Le SGIN : vers une identification 100 % automatique

C’est l’année dernière que l’ANTS a annoncé le lancement du SGIN. Dès le départ, l’objectif de l’organisation était clair : simplifier, sécuriser et accélérer l’identification en ligne.

Afin d’accomplir cette prouesse, le SGIN s’appuiera sur les informations contenues dans les puces des Cartes nationales d’identité numériques (CNI-e). Introduits en 2021, ces nouveaux documents d’identification ont déjà été adoptés par 4,5 millions de français.

À la différence des versions antérieures, les CNI-e encryptent des données dans leur ossature. C’est en lisant ces dernières que l’application mise au point par IDEMIA permet aux citoyens de prouver qui ils sont.

Le SGIN : une application qui lit les e-CNI

Agissant comme une extension de la CNI-e, l’application développée facilite l’accès aux services publics et privés. Pour l’internaute, la procédure se décompose en trois étapes :

  • se rendre à l’URL indiquée pour l’identification (ou la transaction) ;
  • placer la CNI-e sur le dos de son smartphone ;
  • confirmer les informations personnelles en insérant un code PIN.

En quelques secondes, les données insérées dans la CNI-e sont lues et l’accès aux services lui est octroyé. À noter que les données biométriques ne seront jamais transmises à un tiers, elles resteront sécurisées dans la CNI-e.

Avec cette application, l’ANTS met la biométrie au service des usagers français. S’identifier n’a Jamais été aussi simple.