L’authentification biométrique sur les applications mobile, la tendance

Le contrôle d’accès en entreprise, les banques, les passeports, les mobiles, la biométrie devient monnaie courante. Le succès de l’Iphone et de son lecteur d’empreinte digitale avec sa technologie TouchID a permis d’attirer l’attention de nombreux utilisateurs de ce Smartphone sur la sécurité qu’offre l’authentification biométrique. Outre l’accès au téléphone, ce sont maintenant les applications mobiles qui s’insèrent dans la brèche.

Effectivement, pour prendre un exemple concret, l’américain USAA (United Services Automobile Association) qui est une entreprise de services financiers offrant notamment ses services aux forces armées des Etats Unis, a adopté la biométrie pour son application mobile avec pour objectif de faciliter la vie de ses clients. Chaque personne utilisant cet outil mobile se voit offrir la possibilité de choisir le moyen d’authentification qu’elle souhaite, parmi le classique code PIN, la reconnaissance faciale ou la reconnaissance vocale. L’identification par empreinte digitale devrait arriver sous peu, au moins pour les Smartphones équipés d’un système adéquat, tel l’Iphone par exemple. D’une manière générale, la reconnaissance faciale permet une identification en deux secondes, et ce quelque soit les changements physiques de l’utilisateur, qu’il se laisse pousser la barbe ou qu’il porte des lunettes. De plus, cette technologie écarte l’éventualité de l’oubli du code PIN, et ne peut être falsifiée par l’utilisation d’une photo puisqu’il est demandé de cligner des yeux et il en est de même pour la reconnaissance vocale où il est prié de répéter une phrase aléatoire.

Ce que l’on peut noter de cette application est que USAA laisse le choix de l’authentification, rien est imposé, les personnes souhaitant rester dans un mode d’authentification classique par code PIN ne sont pas bouleversées dans leurs habitudes et les autres peuvent essayer puis adopter les technologiques biométriques qui sont à la fois simples à utiliser et très sures.

Quant aux sceptiques vis-à-vis de la biométrie, ils existent et il y en aura toujours, mais force est de constater que l’écart diminue au fil du temps et que son utilisation se démocratise de plus en plus, des lecteurs biométriques sont installés partout dans le monde que ce soit dans des entreprises par exemple ou dans les aéroports pour le contrôle aux frontières.