Articles

morphosmart_cbm_series_finger_and_tracks

Le marché de la biométrie mobile devrait générer plus de 50.6 milliards de dollars en 2022

Assurer un niveau de sécurité élevé tout en simplifiant le processus d’utilisation, tels sont les sont les principaux avantages et enjeux de la biométrie. De ce fait, il n’est pas étonnant de voir les systèmes biométriques se répandre de plus en plus sur le marché et plus particulièrement sur un outil que l’on manipule tous les jours, le téléphone.

D’ailleurs, l’entreprise d’analyse axée sur l’identité, Acuity Market Intelligence, a prédit que les revenus annuels provenant de la biométrie mobile dépasseront les 50,6 milliards de dollars en 2022.

Les revenus annuels générés par la biométrie intégrée dans les appareils mobiles, les téléchargements d’applications biométriques et l’authentification des transactions biométriques devraient passer de 6,5 milliards de dollars en 2016 à 50,6 milliards de dollars en 2022, ce qui reflète un CAGR (Compound Annual Growth Rate / Taux de croissance annuel moyen) de près de 41% avec un chiffre d’affaires total de plus de 193 milliards de dollars.

Aussi, plus de 1,9 milliards de dispositifs mobiles équipés de capteurs biométriques seront en circulation d’ici la fin de 2017. Ce nombre va s’accroître ensuite de manière fulgurante pour atteindre 5,5 milliards d’ici 2022. On doit ce résultat à la grande force d’adoption qu’offre les Smartphones puisque se sont des produits distribués mondialement et utilisés par une majeure partie de la population.

D’ici 2020, la biométrie sera présente sur près de 2,4 milliards d’appareils mobiles vendus chaque année.

D’ici 2022, 98% des appareils mobiles auront une technologie biométrique intégrée (reconnaissance digitale, faciale…) permettant ainsi de générer 16,7 milliards de téléchargements d’applications nécessitant la biométrie et plus de 1,37 trillions de transactions de paiement et non paiement ayant besoin d’une authentification biométrique pour renforcer leur degré de sécurité.

Technologie Touch ID pour smartphone

Qui pour sécuriser notre identité sur Smartphone?

Le téléphone est devenu l’objet incontournable du XXIème siècle. Force est de constater que ce dernier n’est plus un simple appareil permettant d’appeler ou d’envoyer des messages mais qu’il est devenu un condensé de plusieurs outils de notre quotidien. Ainsi prendre des photos, filmer, se connecter à Internet, réaliser des achats en ligne sont devenues des tâches banales permises par ce nouveau compagnon. Par ailleurs, en témoignent les multiples applications de paiement en ligne,  notre Smartphone s’apparente de plus en plus à un document d’identité.

Il nous permet en effet d’accéder à une multitude de services en ligne où il faut prouver notre identité. L’utilisation d’un identifiant et d’un mot de passe est l’un des moyens d’identification les plus rependus mais depuis quelques années, une nouvelle technologie semble s’imposer, il s’agit de la biométrie. Celle-ci se présente comme le moyen le plus sûr et le plus simple d’utilisation. Les mots de passe ont montré leurs limites, il est devenu trop facile de se les faire dérober… La biométrie semble être en tout point la meilleure alternative pour permettre d’identifier un individu de manière formelle.

Parfois, la nouveauté qui entraîne un changement de nos habitudes fait peur, et la biométrie n’a pas échappé à la règle, mais aujourd’hui cette technologie est rentrée dans les mœurs, elle fait parti de notre quotidien avec nos Smartphones et l’intégration de capteurs biométriques pour déverrouiller l’accès comme on peut le voir sur les iPhone ou les Samsung. On remarque sa présence également dans des lieux où le niveau de sécurité se doit d’être maximal, c’est notamment le cas des aéroports avec la mise en place de technologie biométrique sans contact, en pleine expansion, aux Emirats Arabes Unis avec le MorphoWave de chez Safran Identity & Security (Ex Safran Morpho).

Pour en revenir aux Smartphones, c’est une autre technologie biométrique qui est en plein essor sur ce marché. Il s’agit de la reconnaissance faciale. La moitié de la population est équipée d’un smartphone avec appareil photo ce qui offre la possibilité d’accéder au « selfie-check ». Mais de quoi s’agit-il ? Simplement, un outil permettant de s’authentifier en réalisant un selfie, outil devenu populaire ces derniers mois, pour protéger son identité numérique.

Nous sommes tous amenés à stocker une quantité innombrable d’informations sur nos téléphones ou tablettes, beaucoup plus importantes qu’auparavant, et de ce fait il devient indispensable de renforcer la sécurité de nos transactions, et de protéger notre identité numérique. C’est là que la biométrie fait la différence…

Apple Touch ID

Le Smartphone à reconnaissance biométrique, bientôt le seul moyen d’identification!

Pour payer ? une carte de crédit. Pour voyager ? un passeport ou une carte d’identité. Pour conduire ? un permis. Et si tous ces documents pouvaient être remplacés par un seul? celui que tout le monde ou presque possède sur lui, le Smartphone ? On est en droit de se poser cette question aux vues des évolutions majeures de notre société, notamment d’un point de vue des paiements en magasin, ou en ligne.

Centraliser tout ce mécanisme d’identification apparaît comme une évidence et permettrait d’éviter l’accumulation de documentations et le risque de perte associé. Cela est potentiellement réalisable grâce à la technologie de la biométrie présente aujourd’hui sur quasiment tous les Smartphones du marché, permettant ainsi une authentification de son utilisateur à l’aide la reconnaissance digitale pour la plupart. A l’heure actuelle, ce ne sont pas moins de 220 modèles de Smartphones qui en sont équipés. Ce nombre tend à augmenter et il est prévu qu’en 2018 la totalité des téléphones en serait équipée et qu’en 2020 les téléphones standards seront obsolètes.

La mise en place de capteurs biométriques sur les téléphones, tels que l’iPhone ou le Samsung Galaxy S, permet d’authentifier son utilisateur, de lutter contre les fraudes, de simplifier les paiements physiques et en ligne. Le système de paiement Apple Pay aux Etats-Unis a remporté un succès considérable. Cela explique que les américains, le Royaume-Uni et l’Australie s’intéressent actuellement aux permis de conduire numériques.

Dans le futur, la biométrie va devenir un standard pour tout ce qui concerne les paiements, l’utilisation de supports physiques telles que les cartes de débit ou de crédit sera moins pratique et donc moins acceptée par les acheteurs.

google-play-store-logo.jpg

Google Play se met à la biométrie

Pour l’anecdote, en 1989 sortait le film « Retour vers le futur 2 », une série devenue culte où l’un des héros Marty McFly quitte les années 80 pour un voyage vers le futur au bord de la mythique DeLorean pour rejoindre le 21 Octobre 2015. Les scénaristes de l’époque imaginaient qu’en 2015 les lacets des chaussures se feraient automatiquement, les skates voleraient, mais un autre point de cette fiction a rejoint la réalité….la biométrie !

En effet, la biométrie est belle et bien présente dans notre société et son expansion ne fait que commencer. Le contrôle d’accès, les passeports, les téléphones, les banques, tant de possibilités de voir l’utilisation de notre empreinte digitale pour s’identifier. Avec la montée en puissance des nouveaux Smartphones qui proposent pour une très grande majorité une technologie biométrique pour le déverrouillage du mobile, les entreprises voient un potentiel intéressant dans le paiement en ligne afin d’identifier l’acheteur rapidement et ainsi gagner du temps dans le processus de paiement.

Dernièrement, l’application Google Play Store a été mise à jour afin de permettre l’authentification par empreinte digitale disponible avec Android 6.0 Marshmallow. Bien évidemment, il faut que les applications sous Android acceptent ce type de reconnaissance comme c’est le cas de l’application Play Store. Au même titre que le système d’exploitation de chez Apple, les utilisateurs pourront valider leur paiement en ligne en posant leur doigt sur le capteur biométrique présent sur leur Smartphone. A l’apparition de la reconnaissance par empreinte digitale sur les téléphones, lancée par Apple avec le Touch ID, seul le déverrouillage de l’appareil pouvait être effectué mais aujourd’hui les possibilités qu’offre la biométrie sont multiples et nous pouvons penser que nous sommes qu’aux prémices de son exploitation.

Que l’on soit un pro-iOS ou un pro-Android, les deux systèmes s’appuient sur les technologies biométriques.