Articles

La biométrie permet l’identification et l’authentification d’une personne, par la reconnaissance de caractéristiques qui lui sont propres, et immuables. Voici plus d’informations à ce sujet.

Quels sont les moyens d’identification ?

Une seule et même personne peut être reconnue de différentes manières, grâce à des éléments uniques.
Les principaux sont les suivants :

  • Les empreintes digitales : les lecteurs d’empreintes digitales, dont l’efficacité n’est plus à prouver, sont largement utilisés aujourd’hui et dans de nombreux domaines.
  • L’iris : l’analyse de l’iris est complexe car elle nécessite des caméras très performantes, un bon éclairage et des conditions optimales.
  • Les veines : la cartographie particulière des veines permet également de confirmer l’identité d’une personne.
  • Le visage : la taille du nez, l’écart entre les yeux, et de nombreux autres détails, rendent chaque visage unique et permettent une reconnaissance précise.

La biométrie au service des professionnels

Un lecteur biométrique peut autoriser un accès logique, comme l’accès à des données confidentielles, la connexion à une session, etc. Cela permet de limiter les actions de chaque collaborateur et/ou de protéger des données sensibles.

Il est également possible d’utiliser un lecteur pour un accès physique, afin d’entrer dans les locaux d’une entreprise, par exemple.

Les avantages de cette méthode d’authentification

L’utilisation de lecteurs biométriques représente une avancée certaine pour une entreprise.

Tout d’abord, cela donne la possibilité de renforcer considérablement la sécurité. Contrairement à un mot de passe ou un badge, le risque d’usurpation d’identité est quasi-inexistant. Il est ainsi possible d’avoir, entre autres, un compte rendu précis et sûr des entrées et sorties du personnel.

De la même manière, cela permet de s’identifier, à n’importe quel moment, sans risque d’oubli ou de perte de ses moyens d’authentification.

Pour finir, c’est un gain de temps énorme. En effet, un lecteur biométrique est capable d’analyser une immense base de données et de valider un accès en moins d’une seconde.

La multinationale espagnole spécialisée dans la télécommunication Telefónica a choisi le Morphowave Compact et sa technologie biométrique sans contact pour équiper son centre de démonstration et d’innovation.

Le Morphowave Compact est un dispositif de contrôle d’accès permettant de scanner en moins d’une seconde 4 empreintes digitales, en un seul geste de la main, tout en continuant son chemin. 10 000 lecteurs ont été installés dans le monde depuis son lancement.

L’objectif de Telefónica est d’enrichir son offre actuelle en matière de solutions innovantes et elle mise notamment sur les terminaux de contrôle d’accès biométrique du fabricant français IDEMIA. C’est la raison pour laquelle elle a choisi d’exposer le Morphowave dans son Centre de démonstration et d’innovation de Madrid, un espace dédié, où la spécialiste des télécommunications y présente des technologies de pointe à ses clients.

L’étape suivante consistera, pour la division Ingeniería de Seguridad de Telefónica Tech (TIS),  à intégrer cette technologie dans de futurs projets de systèmes de sécurité high-tech. L’objectif étant de proposer aux clients des solutions novatrices, à forte valeur ajoutée.

Par ailleurs, l’épidémie de Covid-19 a fortement orienté cette démarche et augmenté la demande en solutions hygiéniques, sans contact et sécurisées, et ce, quelque soit le type d’entreprise.

Telefónica souhaite se positionner ainsi en leader exemplaire en déployant des technologies de lutte contre la Covid.

La petite carte verte va-t-elle utiliser les caractéristiques propres à chacun pour lutter contre la fraude sociale?

C’est en tout cas le sujet qui a été évoqué par nos sénateurs Français.

Aujourd’hui, la fraude sociale en France est un réel problème économique qui entraine plusieurs milliards d’euros de perte par an.

Nous ne serions pas les premiers en la matière puisque que nos voisins Belges ont déjà adopté la biométrie en jumelant la carte vitale avec la carte d’identité biométrique en une seule et même carte. Cela permet ainsi de vérifier l’identité de la personne à l’aide des empreintes digitales tout en s’assurant de manière certaine que la carte n’est pas usurpée.

A l’heure actuelle, cette proposition de loi a été rejetée, notamment à cause de son coût de mise en place (augmentation du prix de la carte). Mais peut-on se passer d’un investissement de plusieurs millions d’euros qui permettrait d’anéantir une fraude s’élevant à plusieurs milliards ? C’est la question que l’on peut se poser et qui est posée dans les instances politiques du pays.

Nos passeports sont déjà biométriques, et pourquoi pas notre carte vitale ?

Rappelons également que la France dispose de moyens forts à l’intérieur même de son territoire avec notamment la présence de la société IDEMIA, leader mondial sur le marché de la sécurité biométrique, qui propose des technologies biométriques novatrices comme le sans contact qu’offre leur lecteur MorphoWave Compact avec la capture en moins d’une seconde de vos quatre empreintes digitales à la volée.

Ce Samedi 13 Juin 2020, Yves Portalier, vice-président exécutif des activités liées à la biométrie chez IDEMIA est revenu sur les nouvelles exigences de la biométrie au service de la santé dans l’émission 01 Business présentée par Frédéric Simottel.

Au cours de cette interview, Yves Portalier a précisé les enjeux actuels de la biométrie sans contact (via la reconnaissance faciale ou l’empreinte digitale) dans ce contexte de sortie de pandémie mondiale.
Ce dernier explique que “fluidité, sécurité et hygiène” sont les principaux avantages de la biométrie sans contact.

Enfin, l’échange met en lumière l’utilisation déjà très répandue dans le monde du MorphoWave™ Compact. Ce lecteur biométrique, très en vogue, voit sa popularité grandir dans le contexte sanitaire actuel

Vous pouvez visionner directement l’interview ci-dessous :

Source : https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/quels-usages-pour-la-biometrie-en-entreprise-1306-1255261.html

VisionPass

C’est dans un contexte inhabituel et étrange qu’IDEMIA a été contraint de lancer et présenter le dernier né de sa gamme de lecteurs biométriques pour sa division contrôle d’accès, le VisionPass. En effet, le lancement officiel était planifié théoriquement pour le salon international de Las Vegas ISC WEST initialement prévu du 17 au 20 mars 2020. Mais celui ci a malheureusement été reporté en Juin prochain dû à la crise sanitaire du coronavirus que nous traversons.

Ceci étant dit, focalisons-nous sur la nouvelle référence du marché de la biométrie sans contact basée sur la reconnaissance faciale. Le VisionPass vient remplacer le 3D Face Reader que certains utilisateurs connaissent très bien puisqu’il était le précurseur de la reconnaissance faciale basée sur la 3D et non la 2D comme pour la majeure partie des lecteurs existants sur le marché.

Le VisionPass franchit une nouvelle étape puisque ce dernier est basé sur la reconnaissance faciale 3D ET 2D simultanément mais surtout il est doté d’intelligence artificielle comme le MorphoWave Compact, ce qui lui permet d’atteindre des performances de très haut niveau.

Il hérite naturellement de tout le savoir-faire du numéro 1 mondial de la biométrie IDEMIA de par sa qualité de fabrication et ses caractéristiques techniques exceptionnelles. Etant IP65 (totalement protégé contre les poussières. Protégé contre les jets d’eau de toutes directions à la lance)  et IK08 (Résistance à un impact de 5 joules. Equivaut à l’impact d’une masse de 1.7kg tombant d’une hauteur de 3 mètres), celui-ci peut être installé en intérieur ou en extérieur avec une résistance adéquate pour tous types d’environnements.

Ses qualités sont nombreuses, détection grand angle, reconnaissance en mouvement et en moins d’une seconde jusqu’à 40000 utilisateurs, totalement main libre, quelles que soient les conditions d’éclairages, systèmes anti-fraude, etc…et bien plus encore.

N’hésitez pas à contacter les équipes Biotime pour de plus amples informations autour du nouveau VisionPass.