Articles

Sagem Sécurité, Morpho, Safran Identity & Security, OT-Morpho et maintenant… IDEMIA ! Le nom change mais la qualité et les compétences restent. En effet, lors d’un événement organisé à la Seine Musicale, près de 2000 invités ont pu assister à l’annonce de Didier Lamouche, Président Directeur Général de OT-Morpho, qui a officiellement rebaptisé le groupe IDEMIA. Ce nom fait référence aux termes comme Identité, Idée, Idem, qui renvoient à la mission première de garantir un monde plus sur grâce à la maitrise des identités.

L’objectif reste inchangé, IDEMIA souhaite affirmer davantage sa position de leader mondial sur le marché des identités biométriques en proposant des solutions toujours plus novatrices, sécurisées et adaptées aux consommateurs.

Toujours dans cette ligne de conduite et dans un monde de plus en plus connecté où les technologies sont au centre de toutes les attentions, IDEMIA veut marquer de son « empreinte » ce secteur en continuant son travail de qualité pour tout ce qui concerne la biométrie mais également en se positionnant comme leader des identités de confiance tout en mettant en avant « l’identité augmentée » au centre du projet.

Cet événement a également permis de faire découvrir les dernières innovations comme la carte de paiement biométrique, les dispositifs embarqués dans les voitures connectées de demain ou bien encore le processus d’embarquement automatisé pour les passagers en aéroport.

Pour rappel, IDEMIA est aujourd’hui le leader mondial sur le marché de la sécurisation biométrique, ce n’est pas moins de 14000 collaborateurs dans le monde entier, plus de 2000 personnes en Recherche et Développement, et une présence dans 180 pays au service des clients.

Le marché de la biométrie est en pleine ascension, c’est un fait. L’un des principaux acteurs de ce progrès à savoir le leader mondial Morpho (ex-Sagem), aujourd’hui appelé Safran Identity & Security, a décidé de s’adapter aux exigences du marché et a choisit de stopper la production de sa gamme Bioscrypt pour se concentrer sur une gamme plus prometteuse, la gamme SIGMA Séries.

En effet, la fin de la série Bioscrypt a été annoncée pour le 28 Février 2017.

Cette décision a été prise pour plusieurs raisons notamment parce que la demande sur le marché a évolué et que ces produits arrivent en fin de vie par rapport aux évolutions technologiques que l’on peut voir actuellement. De plus, Morpho est rentrée depuis 2014 dans une phase de renouvellement de sa gamme de lecteurs biométriques pour contrôle d’accès et gestion de temps en introduisant la série MorphoAccess SIGMA et MorphoAccess SIGMA Lite.

Ces nouveaux lecteurs de 5ème génération sont notamment équipés, en l’occurrence pour le SIGMA LITE + et le SIGMA SERIE, d’un écran tactile, de la certification IP65, de lecteurs de cartes (Mifare, Desfire…) et d’un webserver, ce qui font de ces systèmes une véritable alternative à tous types d’installations, qu’elles soient en intérieur ou en extérieur. Aussi, et chose importante, ils peuvent être intégrés avec le logiciel Morphomanager permettant ainsi de configurer facilement les différents lecteurs, d’avoir un management centralisé et d’obtenir des rapports détaillés.

Morpho (Safran) est aujourd’hui la référence quand il s’agit de mettre en place un projet autour du contrôle d’accès biométrique. Des produits de haute de qualité, certifiés par le FBI et présents dans des lieux où les exigences en terme de sécurité sont très élevées, il n’est donc pas étonnant de constater la présence de Morpho lors des contrôles aux frontières dans de nombreux aéroports comme c’est le cas à Paris avec le système PARAFE, équipé notamment du MorphoSmart 301 (MSO 301).

Dernièrement, l’aéroport de Changi à Singapour a également décidé de faire confiance au numéro un mondial, Morpho, pour équiper son Terminal 4 avec la mise en place d’une technologie pour le contrôle d’identité portant sur la reconnaissance faciale, une première pour l’aéroport Singapourien.  Le Terminal 4 devrait voir le jour en 2017 et sera équipé de la solution intégrée MorphoPass ainsi que de SAS automatisés MorphoWay, qui, pour rappel, permet d’utiliser les toutes dernières technologies de reconnaissance biométrique, à savoir les empreintes digitales, l’iris et le visage. Ce terminal pourra traiter 16 millions de passagers à la fin des travaux. Le véritable avantage de ce système est de pouvoir fluidifier le trafic en réduisant le temps d’attente et en simplifiant le passage aux différentes points de contrôle des voyageurs tout en conservant une sécurité optimale.

A titre d’information, le déploiement des solutions MorphoPass et MorphoWay se font dans le cadre du programme Fast and Seamless Travel (FAST). Le choix de l’aéroport de Changi n’est pas anodin; il faut savoir que cet aéroport figure parmi les meilleurs du monde par rapport à sa qualité de services aux passagers. En 2014, ce n’est pas moins de 54 millions de passagers qui ont été accueillis ce qui en fait le 6ème aéroport mondial vis à vis de son volume de trafic international.

Sécuriser et simplifier les moyens de paiement pour les utilisateurs, tels sont les objectifs annoncés par une majorité de compagnies spécialisées dans la sécurité. Parmi les plus sensibles du moment, celle des paiements avec une protection des données personnelles impérative et indispensable pour rassurer l’utilisateur / consommateur tout en simplifiant son quotidien.

Dans cette optique, le leader de la sécurité biométrique, Morpho (Safran) et Visa viennent d’annoncer une collaboration pour le développement de nouvelles méthodes de sécurisation des paiements, notamment grâce à la biométrie. Le but sera d’intégrer les technologies biométriques aux différents moyens de paiement comme les cartes bancaires, les distributeurs de billets ou encore les téléphones mobiles. Sur un marché sans cesse en évolution, la mise en place de solutions à fort niveau de sécurité est plus que nécessaire afin d’éviter tout risque de fraude, de vol d’identité et par conséquent de répondre aux attentes du marché et des consommateurs. A l’heure actuelle, Morpho a déjà finalisé plusieurs solutions concernant la sécurisation des transactions. Celles-ci sont exposées par les deux sociétés au Mobile World Congress de Barcelone jusqu’au 25 Février et également au siège de Visa à San Francisco.

Pour une solution de paiement de proximité, le MorphoWave fait parti des produits les plus à même à répondre à cette exigence. En effet, il s’agit du premier système biométrique sans contact au monde, disposant d’un capteur biométrique capable de capturer et d’identifier quatre empreintes digitales à la volée en moins d’une seconde.

A titre indicatif, le marché mondial des paiements mobiles devrait représenter 620 milliards de dollars fin 2016 (+37,8% par rapport à 2015). De plus, preuve en est de la croissance de l’utilisation de la biométrie, d’ici 2017, pas moins d’un milliard d’utilisateur aura accès aux services bancaires grâce aux technologies biométriques.

Morpho, filiale du groupe Safran, vient de confirmer une nouvelle fois sa place de leader mondial sur le marché de la sécurité biométrique. En effet, après le FBI, l’équipement en biométrie de nombreux aéroports dans le monde, Morpho vient de signer un important contrat de contrôle aux frontières avec les Emirats Arabes Unis comprenant les toutes dernières technologies biométriques, d’automatisation et d’intégration.

Le projet va être réalisé dans cinq grands aéroports des Emirats Arabes Unis, celui d’Abou Dhabi ouvrira au printemps 2015, et porte le nom de « e-Border ». D’une manière générale, le système comprend 96 portes automatiques de passage des frontières MorphoWay alliant un très haut niveau de sécurité ainsi qu’un passage aux frontières fluidifié grâce notamment à un design moderne et ergonomique. De plus, 94 comptoirs électroniques d’immigration seront installés. Ces derniers intègreront «Iris At a Distance », le système de reconnaissance de l’iris le plus rapide du marché, l’acquisition des deux iris et du visage à distance se fait en moins d’une seconde. L’autre élément notable de ce projet consiste en la mise en place de la toute dernière innovation de chez Morpho, à savoir l’intégration de leur lecteur biométrique « Finger On The Fly ». Ce lecteur permet de capturer les empreintes digitales à la volée, en une seconde, par un simple mouvement de la main au dessus du capteur. Cette solution unique au monde est rapide, précise et  «user friendly », notamment d’un point de vue hygiène étant donné que l’identification se fait sans contact.

Il faut noter que Morpho fournit déjà des systèmes de sécurité à de nombreuses agences gouvernementales et organisations aux Emirats Arabes Unis comme le ministre de l’intérieur, la police d’Abou Dhabi ou encore le ministère des affaires étrangères. Aujourd’hui, plus de 100 pays sont équipés avec les technologies Morpho, ce qui assoit là encore la notoriété du leader.