Articles

MorphoAccess Sigma Extreme - Safran Identity & Security

Safran Identity & Security, leader mondial des solutions d’identité et de sécurité, annonce le lancement d’un nouveau système biométrique dédié au contrôle d’accès pour la prochaine exposition ISC West à Las Vegas. Ce lecteur intègre la gamme SIGMA et se nomme MorphoAccess SIGMA Extreme.

En effet, le Sigma Extreme s’ajoute à la famille primée SIGMA et remplace ainsi la gamme des MorphoAccess500 et la série Bioscrypt 4G. Le OMA Sigma Extreme (outdoor/extérieur) a spécialement été conçu pour fonctionner dans des conditions difficiles, résistant à la pluie, à la neige, à la poussière et au brouillard. Ce lecteur biométrique permet l’installation de contrôle d’accès biométrique dans des milieux soumis à rude épreuve tels que les mines, les ports maritimes, les aéroports, les sites industriels et Seveso.

De manière plus générale, le Sigma Extreme est composé d’un écran tactile et est certifié IK09. En d’autres termes, il résiste aux impacts forts et au vandalisme. De plus, tous ses composants peuvent s’adapter à un fonctionnement exigeant puisque qu’il possède un large capteur biométrique optique, un affichage à haute visibilité avec une adaptation automatique à la lumière ambiante et un haut parleur puissant pour les milieux bruyants.

Aussi, il faut rappeler que la technologie de reconnaissance des empreintes digitales présente  sur les systèmes Safran (ex-Morpho) est classée n°1 par le NIST pour leur précision permettant ainsi une identification rapide des utilisateurs et de faire face aux contraintes des empreintes sales ou endommagées. Pour rester dans la partie sécurité, le lecteur est équipé de systèmes anti-fraudes, de la détection de faux doigt et de visage. Il est possible également de réaliser de la gestion de temps, d’utiliser la fonction vidéophone et gérer le lecteur grâce à un web serveur intégré.

A titre d’information, l’exposition ISC WEST de Las Vegas se tiendra du 5 au 7 Avril 2017. Safran Identity& Security sera présent sur le stand n°7097.

Et on peut se poser la question… Après des débuts plus que remarqués aux Etats-Unis, Apple vient de lancer en France son système de paiement sans contact, Apple Pay. Celui-ci allie technologie de communication sans fil NFC et technologie biométrique avec la capture d’empreintes digitales. De son côté, Samsung va faire appel également à la biométrie avec le scan de l’iris sur son prochain Smartphone. Ces exemples montrent que l’identification biométrique prend une place importante dans notre quotidien et que le consommateur/utilisateur s’est habitué à cette technologie sécurisée, rapide et simple d’utilisation mais malheureusement encore, en France notamment, l’Etat, et plus particulièrement la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) freine son usage. Qu’est ce qu’on attend ?

Il faut reconnaître que l’avènement des Smartphones a permis cette démocratisation et force est de constater que la biométrie est aujourd’hui présente dans toutes nos poches ! L’un des atouts majeurs des solutions biométriques est leur simplicité d’utilisation. Ainsi il a été remarqué que lorsqu’on facilite la vie des utilisateurs, bon nombre d’entre eux ne se préoccupe plus de l’usage qui pourrait être fait de leurs données personnelles. D’ailleurs, la récente étude réalisée par OpinonWay montre que 76% des Français sont favorables à la mise en place de systèmes intégrant les capteurs biométriques. Dans un contexte où la sécurité des individus est au premier plan à la vue des attaques terroristes qu’a connu la France ces derniers temps, cette enquête démontre que les français sont prêts à partager certains de leurs données à des fins de sécurité.

Effectivement, il ne faut pas l’oublier, le but premier des technologies biométriques est de renforcer le niveau de sécurité. L’objectif est donc plutôt positif et c’est ce qu’il faut mettre en avant pour une meilleure acceptation encore aux yeux de Français.

En avril dernier, l’Association de l’Industrie de la Sécurité (SIA, Security Industry Association) qui organisait le salon ISC West à Las Vegas a tenu à récompenser Morpho, filiale du groupe Safran, avec le prix du « Meilleur Nouveau Produit » (Best New Product award) pour leur toute dernière innovation : le MorphoWave, un terminal biométrique sans contact.

Ce tout nouveau terminal, fraichement arrivé sur le marché de la sécurité, dont le leader reste Morpho, précisons-le, possède une caractéristique que les autres terminaux n’ont pas. En effet, c’est le premier lecteur disposant d’un capteur biométrique capable de capturer et d’identifier plusieurs empreintes digitales à la volée, quatre plus précisément, et ce d’un seul geste de la main. Le premier avantage de cette technologie réside surtout dans le fait qu’elle permet aux utilisateurs d’être en mouvement pendant l’acquisition des empreintes digitales, de ne pas marquer de temps d’arrêt. Simplicité d’utilisation, rapidité d’enrôlement, sécurité de très haut niveau, tant d’éléments qui font que le MorphoWave est l’appareil idéal dans des lieux où l’affluence est grande, et le besoin en sécurité trés forte. C’est le cas notamment des contrôles aux frontières, aéroports et autre sites sensibles. De plus, par son temps d’acquisition de moins d’une seconde, ce lecteur biométrique se révèle être une solution sur mesure dans la gestion des flux de personnes avec une meilleure cadence de passage tout en conciliant sécurité et précision optimale. Enfin, étant une technologie sans contact, l’aspect hygiénique n’en est que plus confortable.

Une telle récompense pour Morpho est bien entendu appréciée et permet de récompenser le travail fournit maintenant depuis plusieurs années par la firme dans le domaine de la sécurité biométrique. Une vraie marque de reconnaissance pour une entreprise qui cherche au fil des années à proposer des technologies toujours plus révolutionnaires, performantes et incomparable.

MorphoWave