Articles

fx300

Intégration des capteurs biométriques Idemia dans les systèmes Famoco

Du 28 au 30 Novembre 2017 s’est tenu le salon Trustech à Cannes, un évènement international permettant de découvrir toutes les nouveautés du marché du paiement et de l’identification. Ce rassemblement fut l’occasion pour deux grands noms du secteur du paiement et de la sécurisation d’annoncer leur collaboration.

En effet, le français FAMOCO, leader sur le marché des terminaux professionnels sécurisés, et IDEMIA (ex OT-Morpho), leader mondial de la sécurité biométrique, ont unis leur savoir-faire pour proposer une innovation majeure dans un marché de plus en plus digital avec le lancement de deux terminaux Android sécurisés intégrant un capteur biométrique MorphoSmart CBM à reconnaissance d’empreinte digitale. Ces deux dispositifs que sont le FX100 et FX200 ont pour objectif de répondre à une demande forte, notamment des pays émergents, sur la digitalisation des moyens de paiement avec l’assurance d’une sécurisation optimale tout en simplifiant la démarche pour l’utilisateur.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, FAMOCO a donc décidé de s’orienter sur la biométrie, un choix non surprenant quand on regarde la tendance de ce marché en pleine croissance. Quoi de mieux que la biométrie pour allier sécurité, rapidité, traçabilité et identification ? D’ailleurs, les chiffres vont en ce sens. Selon une récente étude de l’agence Marketwired, le marché mondial des systèmes biométriques qui représentait 14.9 milliards de dollars en 2015 devrait passer à 41.5 milliards de dollars d’ici 2020.

En ce qui concerne cette innovation franco française, fruit d’une alliance entre FAMOCO et IDEMIA, elle permet de capturer et de lire les empreintes digitales d’un utilisateur directement depuis le terminal FXSeries piloté à distance. Cette identification rapide et certaine, permettra de répondre aux impératifs du secteur bancaire en ce qui concerne le confort et surtout la sécurité de l’utilisateur.

1024x1024

Idemia améliore l’expérience des supporters des 49ers au Levi’s Stadium de San Francisco

Officialisée il y a maintenant quelques semaines, la fusion entre Morpho et Oberthur a donné naissance à cette nouvelle structure que l’on nomme IDEMIA. Fort du savoir-faire de Morpho, IDEMIA souhaite conserver et renforcer sa position du leader sur le marché de la sécurité biométrique dans un monde de plus en plus digital et connecté.

Reconnue de tous pour ses lecteurs biométriques de très haute technologie notamment grâce à leur capteur optique ultra précis, IDEMIA dispose aujourd’hui d’un champ d’actions partout dans le monde avec des systèmes installés sur des sites sensibles (Sites SEVESO, Ambassades…), à fort trafic (Aéroports…), nécessitant un niveau de sécurité optimal. Les résultats étant concluants, il est fort probable que ces éléments aient penché dans la balance au moment du choix à réaliser pour les San Francisco 49ers.

En effet, la franchise de football Américain et le numéro 1 mondial de la biométrie ont conclu un partenariat sur plusieurs années pour la mise en place des services d’identité et de sécurité avec la solution IdentoGO au sein du Levi’s Stadium. Pour les matchs à domicile de l’équipe fanion, IDEMIA va équiper le stade de solutions biométriques permettant ainsi d’améliorer l’expérience des supporters présents au stade, tout en assurant leur niveau de sécurité. Ce « Trusted Fan Program » permettra entre autre de fluidifier l’accès au stade des supporters pré-accrédités grâce à des solutions innovantes et pratiques d’utilisation.

En termes d’équipement de sites à fort trafic, IDEMIA n’est pas à son coup d’essai puisque la société a équipé l’aéroport ultra connecté d’Abu Dhabi avec la technologie « Finger on the Fly » qui est à ce jour à la seule solution capable de capturer quatre empreintes digitales à la volée et sans contact. Ce lecteur biométrique n’est autre que le MorphoWave, une innovation majeure du côté d’IDEMIA permettant de gagner ainsi en rapidité, en précision, en confort d’utilisation et en hygiène.

morphosmart_cbm_series_finger_and_tracks

Le marché de la biométrie mobile devrait générer plus de 50.6 milliards de dollars en 2022

Assurer un niveau de sécurité élevé tout en simplifiant le processus d’utilisation, tels sont les sont les principaux avantages et enjeux de la biométrie. De ce fait, il n’est pas étonnant de voir les systèmes biométriques se répandre de plus en plus sur le marché et plus particulièrement sur un outil que l’on manipule tous les jours, le téléphone.

D’ailleurs, l’entreprise d’analyse axée sur l’identité, Acuity Market Intelligence, a prédit que les revenus annuels provenant de la biométrie mobile dépasseront les 50,6 milliards de dollars en 2022.

Les revenus annuels générés par la biométrie intégrée dans les appareils mobiles, les téléchargements d’applications biométriques et l’authentification des transactions biométriques devraient passer de 6,5 milliards de dollars en 2016 à 50,6 milliards de dollars en 2022, ce qui reflète un CAGR (Compound Annual Growth Rate / Taux de croissance annuel moyen) de près de 41% avec un chiffre d’affaires total de plus de 193 milliards de dollars.

Aussi, plus de 1,9 milliards de dispositifs mobiles équipés de capteurs biométriques seront en circulation d’ici la fin de 2017. Ce nombre va s’accroître ensuite de manière fulgurante pour atteindre 5,5 milliards d’ici 2022. On doit ce résultat à la grande force d’adoption qu’offre les Smartphones puisque se sont des produits distribués mondialement et utilisés par une majeure partie de la population.

D’ici 2020, la biométrie sera présente sur près de 2,4 milliards d’appareils mobiles vendus chaque année.

D’ici 2022, 98% des appareils mobiles auront une technologie biométrique intégrée (reconnaissance digitale, faciale…) permettant ainsi de générer 16,7 milliards de téléchargements d’applications nécessitant la biométrie et plus de 1,37 trillions de transactions de paiement et non paiement ayant besoin d’une authentification biométrique pour renforcer leur degré de sécurité.

ot-morpho-join-forces

OT Morpho, l’union entre Oberthur Technologies et Safran Identity & Security

Safran et sa branche sécurité Morpho, devenue Safran Identity & Security il y a tout juste un an, va de nouveau changer d’identité suite à sa vente au fonds Advent International (Oberthur).

En effet, Safran annonçait le 31 Mai dernier avoir vendu sa filiale de sécurité et d’identité Morpho au fonds d’investissement Advent International et à la banque publique BPIfrance pour 2.4 milliards d’euros. Ainsi, Oberthur Technologies (OT) et Safran Identity & Security, qui, rappelons le, est le leader mondial sur le marché de la sécurité biométrique, vont pouvoir unir leurs forces sur un marché en pleine expansion et former la structure OT MORPHO.

Sur un marché de la biométrie qui présente une demande de plus en plus forte, l’alliance de ces deux structures à pour objectif de créer un leader incontesté des technologies de l’identification et de la sécurité digitale pour renforcer le niveau de sécurité dans un monde de plus en plus connecté.

En plus d’être deux leaders complémentaires, cette union permet de répondre aux exigences de cinq industries majeures que sont les services financiers, de télécommunications, d’identité, de sécurité et IoT. La présence d’OT-Morpho sera mondiale et offrira une expertise technologique unique en son genre concernant la biométrie, l’authentification, la sécurité digitale et l’analyse de données et de vidéos.

OT-Morpho bénéficiera également de l’image de marque de Safran Identity & Security et de son savoir-faire reconnu à l’échelle internationale. Notons que les capteurs biométriques et lecteurs biométriques de la gamme sont certifiés par le FBI, présents dans de nombreux lieux sensibles (contrôle aux frontières…) et également au cœur du plus grand recensement du monde avec le projet Aadhaar en Inde.

Cette association nommée OT-Morpho provisoirement, aura sa nouvelle désignation en Septembre prochain.

safranidsec_bengaluru-airport_pt_05-17

L’aéroport de Bangalore en Inde s’équipe de lecteurs Morphowave

Les aéroports sont des lieux de fortes affluences où la sécurité et la fluidité des flux de voyageurs se doivent d’être optimal. Dans ce cadre et dans l’optique de faciliter les contrôles aux frontières, l’aéroport de Bangalore en Inde a déployé en Mars dernier pour les vols domestiques un tout nouveau processus d’embarquement à l’aide des technologies biométriques de Safran Identity & Security.

Cette mise en place fut possible d’une part, grâce au niveau de qualité qu’offre Safran en terme de biométrie, et d’autre part, au fait qu’ils travaillent déjà avec l’Inde sur le programme Aadhaar, qui compte plus d’un milliard de personnes recensées. D’ailleurs, le système installé dans l’aéroport va utiliser le numéro d’identification Aadhaar, propre à chaque individu, pour ainsi effectuer toutes les phases d’authentification biométrique de l’arrivée du passager jusqu’à son accès dans l’avion.

Pour procéder au contrôle biométrique, chaque point de contrôle est équipé d’un MorphoWave. Pour rappel, ce lecteur biométrique permet en moins d’une seconde de capturer quatre empreintes digitales à la volée et ainsi les comparer avec la base de données Aadhaar. Gros point fort de ce système, en plus de son côté hygiénique, est qu’il permet de fluidifier de manière considérable le passage des voyageurs dans un aéroport qui en comptait près de 22 Millions en 2016 (+20% en un an). De plus, il n’est plus nécessaire de montrer sa carte d’embarquement et papier d’identité.

Les voyageurs s’authentifient une première fois à l’entrée de l’aéroport grâce au MorphoWave car il faut savoir qu’en Inde, seules les personnes possédant un titre de transport peuvent accéder aux terminaux. Ensuite, pour se rendre à l’entrée de l’avion, ils devront passer par deux sas biométriques avant qu’une hôtesse, muni d’une tablette, vérifie leur carte d’embarquement.

L’aéroport de Bangalore fait désormais parti de ces aéroports modernes offrant une expérience nouvelle à ses voyageurs.