Articles

khushi-baby-inde

OT MORPHO accompagne une nouvelle fois l’Inde dans un projet santé avec la Morphotablet

Déjà présent en Inde par le biais du projet Aadhaar qu’ils ont entrepris avec le gouvernement Indien, OT Morpho, leader mondial sur le marché des technologies d’identification et de sécurité, s’est associé à Kushi Bay Inc., association Américaine à but non lucratif pour les accompagner dans le domaine de la santé.

L’objectif de cette collaboration est d’apporter une aide dans la surveillance des femmes enceintes et des nouveau-nés dans des zones reculées de l’Inde sur près de 300 villages. Pour mener à bien ce projet, qui est une première mondiale, OT Morpho a fourni une plateforme numérique biométrique et mobile avec le soutien de Kushi Baby Inc mais également avec l’appui de la District Health Society d’Udaipur au Rajasthan.

Matériellement, femmes enceintes et bébés porte un collier contenant leur bilan de santé qui permet ensuite aux agents de santé via une application mobile d’accéder aux contenus de ce collier. La présence de la technologie NFC permet de faire la mise à jour du dossier médical et de prendre connaissance des informations n’importe où.

Après avoir procédé à leurs consultations, les professionnels de santé synchronisent les données récoltées avec un tableau de bord pour ensuite les analyser, surveiller l’évolution des grossesses, et s’assurer qu’il n’y aie pas de manque concernant l’approvisionnement ou le traitement des enfants.

OT Morpho, pour rappel spécialiste en biométrie, a fourni en nombre sa tablette biométrique sécurisée, la MorphoTablet, qui confère à la plate-forme Khushi Baby un niveau de sécurité très élevé pour la protection des informations personnelles. Cette tablette combine les technologies NFC et biométriques qui permettent d’authentifier le patient même en l’absence de réseau.

Le projet a été mis en place il y a maintenant deux mois, et on compte déjà 3000 personnes inscrites, et plus de 20000 vaccinations infantiles.

morphotablet-kenya

La Morphotablet de Safran pour assurer les élections au Kenya

La France vient de connaître une période très importante avec l’élection du nouveau président de la République et une nouvelle orientation va être donnée au pays. Certains autres pays du globe vont eux aussi connaître cette période électorale, moment crucial donc, qui se doit de suivre un protocole précis et très sécurisé pour éviter toute fraude qui pourrait avoir des conséquences négatives.

Cet été, les habitants du Kenya vont intervenir sur six élections majeures notamment celle du 8 Août prochain avec l’élection présidentielle. D’ailleurs, pour cet événement, le Kenya par l’intermédiaire de la Commission Electorale Indépendante (IEBC) a choisi Safran Identity & Security, leader mondial sur le marché de la sécurité biométrique pour l’accompagner et en assurer le bon déroulement.

Pour ce faire, Safran va utiliser ses toutes dernières technologies en matière de biométrie en fournissant une solution globale. En ce sens, le processus mis en place permettra de procéder à une vérification des listes post élection toujours dans le but de renforcer leur fiabilité. Safran va donc mettre à la disposition de l’IEBC sa MorphoTablet, une tablette biométrique ultra sécurisée. Ce n’est pas moins de 45 000 MorphoTablet qui seront distribuées et qui auront deux principales missions. La première, avant les élections consistera à vérifier la liste électorale et la seconde, pendant les élections, à identifier chaque électeur grâce à sa photo et ses empreintes digitales à l’aide du capteur biométrique présent sur la tablette afin d’autoriser le citoyen à voter. Ainsi, le taux de participation et les résultats des votes pourront être transmis aux autorités de manière rapide et sûr tout en assurant des élections crédibles et transparentes.

Safran Identity & Security est devenu aujourd’hui un acteur incontournable de la sécurité dans de nombreux pays.

recensement-biometrique-electeur-2016-cote-ivoire

Succès du recensement des électeurs en Côte d’Ivoire grâce à la Morphotablet du Safran Identity & Security

Quelque soit le pays, les périodes d’élections ou de référendum se doivent d’être encadrées et sécurisées puisqu’il ne faut pas prendre le risque de voir un individu voter deux fois, voire même de voter à la place d’une autre personne.

L’année dernière, pour assurer la bonne tenue des deux scrutins importants du pays, à savoir le référendum constitutionnel et les élections législatives, la Commission Electorale Indépendante (CEI) de la Côte d’Ivoire a décidé, comme en 2015 pour les élections présidentielles, de s’appuyer sur le savoir faire du leader mondial du marché de la sécurité biométrique : Safran Identity & Security. Ainsi, le recensement des électeurs a pu être rendu possible grâce aux toutes dernières technologies en terme de biométrie avec pour conclusion une garantie que chaque électeur est bien inscrit sur la liste électorale et surtout qu’il ne le soit qu’une fois.

Safran a donc offert aux Ivoiriens un recensement biométrique de qualité des nouveaux électeurs mais aussi de ceux qui ont été amenés à changer de domicile avec au final 6,3 millions d’électeurs. Le jour du vote, le mécanisme est très simple : l’électeur appose son doigt sur le capteur biométrique afin de s’identifier, puis un contrôle est effectué avec sa photo afin de l’autoriser ou non à voter. Enfin, les résultats sont transmis de façon sécurisée.

Pour accompagner les autorités compétentes dans le processus de recensement et de vote, Safran Identity & Security a mis à disposition l’un de ses tous derniers condensés de technologies : une tablette biométrique ultra sécurisée, la MorphoTablet. Entre 2015 et 2016, ce n’est pas moins de 30 000 MorphoTablet qui ont été livrées à la Côte d’Ivoire par Safran qui a également assuré formation, assistance technique, support logistique et maintenance.

 

casestudy_morphotablet_05-16

Donseed choisit la MorphoTablet pour le pointage biométrique mobile

Le pointage au travail et le contrôle des temps de présence existent déjà depuis un certain temps, autrefois à l’aide de petites feuilles en papier et aujourd’hui grâce aux badgeuses à cartes de proximité (MIFARE, HID…). Autre moyen de pointer et donc de prouver sa présence sur son lieu de travail, le pointage biométrique. Pour l’instant interdit en France par la CNIL, il est autorisé et exploité dans bien d’autres pays. C’est le cas notamment au Royaume Uni avec la société Donseed, fournisseur de logiciel de gestion de temps, qui répond notamment aux besoins des entreprises en matière de pointage mobile puisqu’ils viennent d’intégrer à leur solution la tablette biométrique de chez Morpho : la MorphoTablet.

Il faut bien comprendre que la validation du temps de travail pour des salariés mobiles qui ne sont pas forcément tout le temps en entreprise est très importante d’un point de vue financier notamment, pour être payé selon le temps de travail effectif. Ce fait est d’autant plus vrai pour les employés du bâtiment qui sont amenés à travailler sur divers chantiers et ne peuvent par conséquent pas pointer quotidiennement en entreprise.

Pour répondre à cette problématique, Safran Identity & Security (anciennement Morpho) a mis au point une tablette mobile équipée d’un capteur biométrique et d’une caméra haute résolution, idéale pour l’identification mobile : la MorphoTablet. L’enregistrement des individus se fait directement sur la tablette avec les informations classiques (Nom, prénom…), la photo, et l’enrôlement. Puis, l’identification peut se faire n’importe où et n’importe quand en comparant l’empreinte posée sur le capteur à celles présentes dans la base de données. De plus, avec les outils de développement mis à disposition (SDK), il est possible de développer sa propre application répondant à des besoins spécifiques et c’est précisément ce qu’a fait Donseed. En associant la MorphoTablet avec une solution de gestion de temps, Donseed permet aux entreprises de réduire leurs coûts administratifs, d’augmenter la productivité tout en renforçant la sécurité sur leurs sites.

Cette combinaison MorphoTablet/Donseed offre de nouvelles opportunités sur le marché de la gestion de temps mobile.

egyptian-election-morphotablet

Egypte : succès de la biométrie lors des législatives

Identification par la biométrie pour les votants

Les 6 et 13 Décembre dernier ont eu lieu les élections régionales en France. Un événement, même si le taux de participation n’a pas été des plus élevés, qui a amené les français à se rendre à leur mairie afin de déposer leur bulletin dans les urnes. Le processus de vote est bien connu, vous rentrez dans votre bureau de vote, vous présentez votre carte électorale ainsi qu’une pièce d’identité pour vérifier votre identité, vous votez et enfin vous signez sur une feuille pour certifier que vous ayez bien voté. Des étapes simples mais qui peuvent être différentes en fonction des pays, notamment lors de la vérification d’identité. En effet, dans certains pays, c’est la biométrie qui est mise en place pour le processus d’identification.

A titre d’exemple, lors des élections législatives en Egypte dont les résultats ont été annoncés le 4 Décembre 2015, le leader mondial de la sécurité biométrique, à savoir Morpho (Safran), a contribué au bon déroulement de ces élections. Pour ce faire, le gouvernement égyptien a pu utiliser une tablette biométrique afin de sécuriser le processus de vote : et ce terminal d’identification mobile n’est autre que la MorphoTablet.

En plus de fournir pas moins de 2000 tablettes, Morpho a également apporté son aide dans la formation et la logistique pour faciliter son utilisation. Très simple à utiliser, la MorphoTablet est un terminal biométrique mobile équipé d’un écran tactile, d’un capteur biométrique, et d’une caméra pour la reconnaissance faciale. Elle permet la lecture de cartes à puce et communique en Bluetooth, Wifi et sur les réseaux cellulaires. Outre une utilisation simplifiée, cette tablette permet de lutter contre les fraudes d’identité tout en réduisant les formalités administratives.

Aussi, il faut noter que la biométrie offre une réduction du temps d’attente pour les électeurs et enfin, on peut produire et fournir des statistiques fiables, en temps réel sur le taux de participation par exemple.