Articles

Grâce à sa solution de moteur de reconnaissance d’empreintes digitales nouvelle génération, IDEMIA, le leader mondial de l’Identité Augmentée a décroché un contrat de 5 ans avec le programme biométrique du ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni.

Cette dernière version sera déployée pour les agences de police britanniques puis par la suite aux services de contrôle de l’immigration et des frontières. Elle aura pour but d’améliorer la productivité en proposant des services d’empreintes digitales d’une très grande précision à l’ensemble des parties prenantes et aux utilisateurs du programme HOB.
La solution proposée par IDEMIA s’appuie sur la plate-forme de recherche MBSS (moteur biométrique multimodal). MBSS est un produit qui allie une très haute disponibilité, une très grande évolutivité et l’intégration des meilleurs algorithmes biométriques d’IDEMIA.

« IDEMIA est fière d’annoncer ce partenariat d’une durée de cinq ans avec l’un des leaders mondiaux de programmes biométriques
gouvernementaux. Alors que nous vivons dans un monde où la sécurité est plus importante que jamais, ce système majeur constituera l’une des pierres angulaires de la sécurité au Royaume-Uni. Nous sommes impatients de développer et d’inspirer les innovations futures dans le domaine de la sécurité », explique Philippe Barreau, vice-président exécutif de la Business Unit Citizen Identity & Public Security chez IDEMIA.

Ce contrat initialement fixé à 5 ans, prévoit la possibilité de s’étendre sur une durée de 8 ans.
Tout en protégeant la vie privée des personnes, le Programme Biométrique du ministère de l’intérieur britannique vise à maximiser les avantages, d’un point de vue de la sécurité publique, des empreintes digitales, de l’ADN et de la reconnaissance faciale.

Avec près de 3 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 14000 employés dans le monde, IDEMIA (résultat du rapprochement d’Oberthur Technologies et de Safran) sert des clients dans plus de 180 pays.

 

Sources: 

http://www.vipress.net/la-grande-bretagne-choisit-le-moteur-de-reconnaissance-dempreintes-digitales-didemia/

https://www.itespresso.fr/press-release/idemia-slectionne-par-le-programme-biomtrique-du-ministre-de-lintrieur-britannique-pour-sa-solution-de-moteur-de-reconnaissance-dempreintes-digitales-nouvell

Objectif: vérifier rapidement et formellement les identités – identification 100% biométrique

Leader sur le marché de la sécurité biométrique, Morpho est reconnue dans le monde entier pour la qualité de ses technologies comme en témoigne sa présence dans de nombreux sites où la sécurité se doit d’être optimale. On peut notamment évoquer la mise en place du système PARAFE dans les aéroports. Autre fait démontrant cette excellence, les Etats-Unis par le biais du FBI utilisent les procédés Morpho pour l’identification criminelle et certifient les lecteurs biométriques de la gamme. Aujourd’hui, c’est un autre Etat qui a décidé de faire confiance aux technologies d’identification du n°1 de la biométrie : l’Etat de Victoria en Australie.

En effet, le but de ce nouveau partenariat est de permettre aux autorités de récolter et vérifier de manière rapide et certaine les informations d’identité. Morpho s’engage à livrer une mise à jour du logiciel de reconnaissance faciale des services de police, des équipements déjà existants et à fournir des unités supplémentaires. Plus concrètement, 92 unités d’enregistrement de données biométriques seront ajoutées dans les bureaux de police de l’Etat de Victoria ainsi que l’intégration de trois types d’identification dans une même solution : la reconnaissance faciale, digitale et palmaire.

Outre ces mises à jour, les autorités se verront attribuer 20 capteurs d’empreintes digitales e ce qui va leur permettre d’atteindre un taux de capture d’empreintes supérieur à 90% et en temps réel.

Il faut noter que l’Etat de Victoria et la filiale du groupe Safran n’en sont pas à leur première collaboration puisque depuis plus d’une dizaine d’années, 72 systèmes d’enregistrement d’empreintes digitales et palmaires ont été fournis. Avec la signature de ce nouveau contrat pour une durée de dix ans, cet état australien fera de ses services de police l’un des mieux équipés au monde.

Identification des personnes et contrôle des documents d’identité sur le terrain

Fort de sa place de leader mondial sur le marché des solutions d’identité et de sécurité, le français Morpho vient de sortir aux USA son tout dernier lecteur biométrique : le MorphoRapID 2.

Ce terminal mobile sera utilisé par les policiers et les agents chargés des contrôles aux frontières, de l’immigration et de la sécurité dans les aéroports. D’un point de vue physique, le terminal est composé d’un capteur biométrique certifié par le FBI, d’une caméra haute résolution pour la reconnaissance faciale et de technologie permettant ainsi la lecture de documents d’identité comme le permis de conduire par exemple. L’avantage de ce type de matériel pour les agents de sécurité est d’avoir un système compact, qui permette d’effectuer des contrôles sur le terrain et d’identifier un individu de manière quasi instantanée.

En ce qui concerne l’utilisation même du MorphoRapID 2, quand une personne contrôlée pose son doigt sur le capteur, ses données biométriques sont transmises à un ABIS (Automated Biometric Identification System) et le résultat apparaît directement sur l’écran. De plus, pour aider ce lecteur mobile, le logiciel « Morpho Criminal Justice Suite » est intégré et lui permet ainsi d’effectuer plusieurs requêtes en même temps tout en comparant les empreintes révélées avec une liste de personnes stockée en mémoire. Enfin, autre possibilité importante, le MorphoRapID 2 permet d’effectuer le contrôle des papiers d’identité qu’il s’agisse du permis de conduire, des cartes d’identité ou passeports électroniques en comparant les données biométriques présents sur le document et celles de l’individu.
Plus simplement, ce bijou de technologie combine à la fois l’efficacité, les technologies novatrices de Morpho et la simplicité d’utilisation que peut offrir un smartphone. D’ailleurs il faut noter sa compatibilité avec les réseaux 4G. Afin de répondre à une demande toujours plus intense de certaines régions quant aux contrôles d’identité, le MorphoRapID 2 sera déployé en masse au Moyen-Orient, en Amérique Latine et en Afrique.