Articles

morpho-technology-for-online-authentication

Reconnaissance faciale : Samsung SDS choisit Morpho et sa biométrie pour sécuriser l’authentification en ligne

Sur un marché de la biométrie qui ne cesse de prendre de l’ampleur, Morpho, filiale du groupe Safran, a su tirer son épingle du jeu grâce à ses technologies biométriques de très haute qualité et se placer en leader sur ce marché. Preuve en est, les lecteurs biométriques Morpho sont certifiés par le FBI, nombre de leurs systèmes sont présents dans des lieux à fort niveau de sécurité tels que les aéroports. Cela fait de Morpho un acteur aujourd’hui incontournable sur le secteur de la sécurité.

Forte de ses compétences, Morpho a été choisie par Samsung SDS pour mettre en place une technologie de reconnaissance faciale pour sa solution d’authentification en ligne. En effet, Morpho, par le biais de ses développeurs, a mis au point un tout nouveau logiciel de reconnaissance faciale pouvant être installé une grande majorité des Smartphones. Ainsi, Samsung SDS a choisit d’intégrer cette solution pour sa solution d’authentification en ligne pour une mise sur le marché début 2016 et compatibles avec les appareils Samsung, Android et iOS existants.

Le véritable avantage de la solution de Morpho réside dans la fonction « liveness détection » qui permet, entre autre, de détecter si le visage présenté devant l’objectif est bien celui d’un individu vivant et non pas une simple photo pour détourner le système. Le fonctionnement est simple et dans l’air du temps puisqu’il suffit de réaliser un selfie pour que l’utilisateur soit authentifié de manière formelle et qu’il puisse accéder aux diverses applications, aux sites internet ou encore valider des achats sans avoir le besoin d’utiliser un mot de passe.

Il faut noter que Morpho n’en est pas à son coup d’essai en ce qui concerne la reconnaissance faciale car l’entreprise dispose dans sa gamme d’un lecteur biométrique utilisant ce moyen d’identification : le Morpho 3D Face Reader, qui assure, comme son nom l’indique une reconnaissance 3D du visage d’un individu, contrairement aux dispositifs 2D qu’on trouve sur le marché, et qu’ils sont facilement dupés par une simple photo…

Apple Touch ID

Apple va t-il changer sa politique sur les empreintes digitales ?

Apple, le premier fabricant à avoir intégré l’empreinte digitale dans son téléphone

Apple a été, avec l’Iphone, le précurseur dans l’utilisation de l’empreinte digitale pour le déverrouillage du Smartphone. Force est de constater que la firme à la pomme a révolutionné le marché de la téléphonie car aujourd’hui l’intégration de la biométrie sur nos téléphones est devenue incontournable puisque dorénavant lorsque qu’un constructeur lance leur nouveau Smartphone, la présence d’un capteur biométrique est inévitable. Le succès des technologies biométriques est tel que divers projets sont d’ailleurs à l’étude pour exploiter d’autres données biométriques comme le scan de l’iris pour le futur Samsung Galaxy S7 (?)

Concernant Apple, la firme a déposé un brevet intitulé « Finger Biometric Sensor Data Synchronization VIA A Cloud Computing Device And Related Methods » pour sauvegarder l’empreinte digitale en la transférant sur le cloud pour pouvoir la télécharger sur un autre iPhone. A priori, ce brevet semble être à l’inverse de ce que prévoit la politique de sécurité d’Apple qui expliquait que le TouchID générait une « représentation mathématique » de l’empreinte qu’il comparait aux données biométriques définies sur le téléphone. Au contraire, le brevet prévoit que l’entreprise californienne ne stockera pas les images de l’empreinte digitale, il s’agit seulement d’une accroche pour des « données biométriques ». De plus, comme l’indique très clairement le brevet, il sera nécessaire d’avoir l’identifiant Apple avant de pouvoir accéder et par conséquent pouvoir transférer la moindre donnée biométrique.

Nous ne savons pas encore si ce projet va aboutir ou non pour Apple mais l’acquisition de ce brevet montre une chose : la biométrie est au cœur de l’innovation et pas uniquement sur le marché de la téléphonie, son utilisation rentre dans les mœurs et sa popularité se développe, notamment chez les jeunes, de par sa simplicité, sa rapidité et sa sécurité.

Xiaomi

XIAOMI va t-il suivre ses concurrents et intégrer un capteur biométrique?

Selon l’institut Gartner, en 2014, les ventes de Smartphones ont augmenté de 28,4% par rapport à 2013 avec 1,2 milliards de téléphones vendus dans le monde. Outre les géants incontestés du marché à l’image de Samsung et ses 307,6 millions de ventes, ou encore Apple et son dernier trimestre record avec 74,8 millions d’unités vendues notamment grâce à l’iPhone 6, c’est le chinois Xiaomi qui vient prendre sa part du gâteau et leur grappiller quelques places. En effet, en seulement un an, sa part de marché a doublé pour atteindre 18,6 millions d’unités écoulées en 2014, ce qui reste, bien entendu, encore loin des têtes d’affiches, mais, à ce rythme là, peut-être que les prochaines années permettront au chinois de réduire l’écart ?

En tout cas Xiaomi semble mettre en œuvre tous les moyens en sa possession pour y parvenir puisque l’entreprise aurait déposé un brevet qui détaillerait l’intégration d’un système biométrique sur la zone tactile de l’écran, très vraisemblablement pour le futur Mi5. L’utilisation d’un lecteur d’empreinte digitale est aujourd’hui, avec la démonstration de force d’Apple, un outil à la mode, répondant aux besoins des utilisateurs et devenu par conséquent incontournable. Techniquement, cette technologie biométrique sera intégrée dans le mobile sans changer la prise en main et le design du Smartphone en incluant le lecteur à l’intérieur de la surface tactile, sous l’écran du téléphone. De manière plus concrète, le brevet, qui a été déposé auprès de l’équivalent chinois de l’USPTO américain, nous indique que le système de reconnaissance de l’empreinte digitale se situera sous une plaque de verre renforcée. Le plus pour Xiaomi réside dans le fait qu’ils n’auront pas besoin d’ajouter un bouton spécialement pour leur innovation comme cela a pu être le cas pour HTC, les iPhone d’Apple ou encore les Galaxy de Samsung.

Même si le chinois s’était fait remarquer avec le Mi Note et le Mi Note Pro, il compte bien dans le futur assoir sa position de leader sur son marché domestique et prouver au monde qu’il mérite sa place dans le top 5 des plus grands fabricants mondiaux de Smartphone.