IDEMIA, société née de la fusion entre Oberthur Technologies et Morpho, est aujourd’hui le leader sur le marché de la sécurité biométrique. Et le français ne compte pas s’arrêter là.

Avec la crise sanitaire apparut début 2020, la notion d’hygiène est devenue un argument supplémentaire pour assurer la sécurité des individus. Le sans contact est en vogue et ça, IDEMIA l’a bien compris.

En  2014, IDEMIA a lancé un bijou de technologie sans contact : Le MorphoWave Compact. Ce lecteur biométrique est capable lire en moins d’une seconde, les quatre empreintes digitales de votre main, à la volée. Un système sans contact, rapide, précis et hygiénique ! C’est d’ailleurs ce lecteur biométrique qu’IDEMIA  a choisi pour sécuriser l’accès à son siège à Paris-La Défense.

Autre technologie sans contact et qui a vu sa demande augmenter ces derniers mois, la reconnaissance faciale, qui fait office de véritable opportunité sur le marché de la sécurité. La encore, IDEMIA n’est pas en reste puisque le français vient de sortir son tout nouveau système : le VisionPass. Ce lecteur biométrique sans contact robuste et fiable est capable de capturer et identifier un visage, de manière instantanée et en mouvement en moins d’une seconde, sous plusieurs angles et quelques soient les conditions d’éclairage.

Enrichie par l’Intelligence Artificielle et l’association d’algorithmes de reconnaissance faciale à un ensemble optique de pointe combinant caméras 2D et 3D, VisionPass résiste à tous types d’attaques et tentatives d’usurpation d’identité, et répond aux attentes des clients et institutions les plus exigeants.

La force du groupe est d’être présent dans des lieux stratégiques, comme à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry où il est possible à l’aide de la photo de votre visage, de votre pièce d’identité et du code barre de votre carte d’embarquement, de générer un gabarit biométrique vous permettant ainsi de vous identifier aux portiques. L’expérience utilisateur se voit donc nettement améliorée.

Autre force, celle de travailler avec des acteurs majeurs de la sécurité des pays comme le FBI et Interpol notamment à travers la solution Augmented Vision basée sur la reconnaissance faciale qui peut, par exemple, permettre de retrouver un individu ciblé dans une foule de personne après un attentat.

A terme, IDEMIA travaillerait sur l’utilisation de votre smartphone comme support de stockage de votre donnée biométrique, ce qui pourrait permettre d’accéder aux stades pour les JO de 2024.