Mastercard devrait généraliser la biométrie d’ici 2019

Aujourd’hui, la biométrie est entrée de plus en plus dans les mœurs, la plupart des gens connaisse la signification de ce terme alors qu’il y a quelques années, la simple évocation de ce mot laissait place à de l’interrogation. Bien évidemment, l’intégration de capteur biométrique, type MSO CBM pour le déverrouillage des Smartphones a fortement contribué à désacraliser cette technologie. Simplicité, sécurité, la biométrie est maintenant sujette à discussion pour tout ce qui concerne les moyens de paiement comme en témoigne la volonté de MasterCard qui souhaite généraliser son utilisation pour la sécurisation et l’authentification des paiements numériques par carte bancaire d’ici Avril 2019.

Simplifier et sécuriser davantage les transactions en ligne ne sera dorénavant plus une possibilité mais tout simplement une obligation. En effet, le 13 Janvier 2018, la nouvelle Directive sur les Services de Paiement (DSP2) impose aux commerçants et aux banques de présenter une solution capable de fournir une authentification forte du client, surtout pour le paiement supérieur à 30€. Pour répondre à cette directive qui sera mise en place définitivement en Septembre 2019, MasterCard a choisi la biométrie en l’intégrant à leur solution MasterCard Security Check disponible dans 37 pays.

Le choix de la biométrie n’est pas anodin, ni même pour suivre une tendance mais tout simplement parce qu’elle apporte une réelle valeur ajoutée puisqu’au moment de finaliser le paiement, le taux d’abandon diminuerait de 70% par rapport à la confirmation par mot de passe à usage unique d’après Mastercard. Fini les mots de passe complexes, place à l’empreinte digitale, la reconnaissance faciale ou vocale, le scan de l’iris.

Par sa simplicité, sa facilité et sa sécurité, la biométrie nous accompagne déjà aujourd’hui et le sera encore plus dans le futur.