Le moteur multi-biométrique MorphoBSS au coeur de la collaboration entre Idemia et le Ministère de l’intérieur australien.

La relation entre IDEMIA (ex-Safran Identity & Security / Morpho) et l’Australie ne date pas d’aujourd’hui. Depuis 2004, le leader mondial sur le marché de la sécurité biométrique fournit des smartgates intégrant de la biométrie aux frontières australiennes avec des résultats très positifs.

Ainsi, face à l’augmentation accrue de voyageurs internationaux sur le sol australien et par conséquent de la potentielle menace terroriste, l’identification certaine des individus par le biais d’une solution biométrique de renommée mondiale est devenue un enjeu de taille. C’est pourquoi, en collaboration avec Unisys Corporation, IDEMIA va fournir un système multi-biométrique de pointe à l’Australie qui les propulsera au rang de modèle en matière de sécurisation des frontières et d’immigration sur le plan mondial.

La solution d’IDEMIA, MorphoBSS, constitue donc le cœur du système. Unisys assurera l’intégration  du système et fournira la solution de gestion de traitement des données biométriques Unisys Stealth. Le système basé sur la biométrie sera utilisé pour le traitement des visas, la vérification aux frontières et les demandes de citoyenneté. De manière plus générale, MorphoBSS procède à l’utilisation d’algorithmes de reconnaissance faciale, de reconnaissance digitale, et en cas de besoin de reconnaissance de l’iris. En plus d’avoir un système ultra évolutif avec plus d’un milliard d’identités possible et de fournir des algorithmes biométriques de très haute performance, ce système offre une grande flexibilité puisqu’il peut s’intégrer à un écosystème existant.

Pour répondre de manière encore plus significative aux exigences du Ministère, IDEMIA pourra s’appuyer sur une présence locale et sur celle également des équipes d’Unisys. IDEMIA dispose aujourd’hui d’un véritable savoir-faire et de technologies de très haute performance, notamment dans des lieux où le niveau de sécurité se doit d’être irréprochable. On peut évoquer notamment l’aéroport d’Orly et son système PARAFE intégrant un lecteur de passeport biométrique et le MorphoSmart 301 pour la vérification des empreintes dans un sas dédié.